Lire nos articles en différentes langues ici

Burundi : un «refugié» burundais tué au Rwanda

Le camp rwandais de Mahama abrite plus de 30 mille réfugiés burundais 

Un corps sans vie a été découvert, lundi, flottant sur la rivière Kanyaru séparant le Rwanda du Burundi, a fait savoir le ministère burundais de la Sécurité publique.

« Il s’agit d’un certain Sylvestre Niyonkuru, 46 ans, originaire de la colline Kidobori, commune Marangara, province Ngozi, au nord du Burundi », lit-on sur le compte twitter du ministère.

« Il a été tué au Rwanda, puis, jeté là », a-t-il précisé, ajoutant qu’il avait fui vers le Rwanda mais avait refusé de se rendre dans le camp des réfugiés de Mahama comme les autres.

Kigali n’a pas encore réagi à cette allégation.

Depuis le déclenchement de la crise liée au 3ème mandat de Pierre Nkurunziza, en avril 2015, les relations entre le Burundi et le Rwanda n’ont pas cessé de se détériorer.

Bujumbura accuse Kigali d’héberger les putschistes du 13 mai 2015, et de procéder aux entraînements militaires des réfugiés Burundais en vue d’attaquer Bujumbura et de renverser le régime.

Ce que cette dernière a toujours refusé, le chargeant à son tour, de collaborer avec les Interahamwe, la milice du parti MRND (National Republican Movement for democracy and development) de feu Juvénal Habyarimana, accusée d’avoir été active dans le génocide des Tutsi en 1994.

Le Camp de Mahamba abrite plus de 30 mille réfugiés burundais selon le Haut-commissariat des Réfugiés (HCR).

Anadolu


Journal Ukuri n°138

Calendrier

« November 2018 »
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30    

ACP-UE, dans la perspective d'un nouvel accord Post-Cotonou