Lire nos articles en différentes langues ici

Le Rwanda envisage d’acheter plus de terres pour étendre l’habitat des gorilles

La population des gorilles de montagne augmente rapidement au Rwanda et le gouvernement envisage d’acheter ou de louer des terres supplémentaires pour étendre leur habitat.

Le 1er septembre, un total de 19 gorilles bébé seront nommés lors de la cérémonie de Kwita Izina. Ils s’ajoutent aux 400 espèces rares existantes dans le pays.

Selon le département du tourisme du Rwanda Development Board (RDB), depuis 2005, un total de 280 gorilles de montagne sont nés et nommés.

Eugene Mutangana, responsable de la conservation au RDB a déclaré que la croissance de la population de gorilles est un progrès.

« Nous envisageons actuellement d’acheter ou de louer des terres auprès des citoyens pour élargir l’habitant des gorilles. Ce processus peut prendre quatre à six ans », a déclaré Mutangana.

On s’attend à ce que la population de gorilles atteigne plus de 540 d’ici le prochain recensement qui devrait être finalisé cette année.

Les gorilles de montagne représentent 90% des recettes publiques des parcs nationaux. En 2016 seulement, le Rwanda a gagné 404 millions de dollars US du tourisme. L’objectif est d’augmenter les revenus à 444 millions de dollars US en 2017.

Lors de l’ouverture de la 41ème Conférence annuelle du tourisme à Kigali ce matin, le docteur Mukhisa Kituyi, secrétaire général de la Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement (CNUCED), a déclaré que la violence à travers le continent africain a été la principal défi à la croissance du tourisme.

Mais citant la paix et la stabilité actuelles du Rwanda, il a affirmé que « les gorilles de montagne ont plus facile à vivre au Rwanda que dans les pays voisins immédiats ».

Les gorilles de montagne sont des espèces de primates menacées qui vivent dans le massif des Virunga et dans la forêt impénétrable Bwindi dans le sud-ouest de l’Ouganda.

Le massif de Virunga comprend une série de montagnes volcaniques qui s’étendent du sud-ouest de l’Ouganda, du nord-ouest du Rwanda et de l’est de la République démocratique du Congo couvrant le parc des gorilles de Mgahinga, le parc national des volcans et le parc national de Virunga en Ouganda, au Rwanda et en RDC respectivement.

Pendant ce temps, la gestion du paysage de Gishwati-Mukura – un complément aux parcs nationaux du Rwanda, a été confiée au RDB et la réhabilitation de l’habitat naturel à l’intérieur et à l’extérieur du parc a débuté en 2016 pour un coût de 9,5 millions de dollars US sur une durée de cinq ans.

Avec ces nouvelles initiatives, les gorilles de montagne pourraient trouver plus de sécurité au Rwanda.

Alain Billen


Journal UKURI n°84

Calender

« September 2017 »
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30