Lire nos articles en différentes langues ici

Œuvrer pour éradiquer la poliomyélite en Afrique

polioafriqueBrazzaville, 22 décembre 2014 – L’Afrique rapporte des avancées rapides vers l’interruption de la transmission du poliovirus sauvage (PVS). Après la forte baisse enregistrée depuis 2006, seuls 17 cas de poliomyélite ont été notifiés en 2014, contre 74 cas au cours de la même période en 2013.

En 2014, six cas de poliomyélite ont été notifiés au Nigéria, cinq au Cameroun, cinq en Guinée équatoriale et un en Éthiopie. Cependant, aucun nouveau cas d’infection par le PVS n’a été rapporté dans la Région africaine au cours des quatre derniers mois.

«De nombreuses avancées ont été obtenues dans la lutte contre la poliomyélite grâce à l’Initiative mondiale pour l’éradication de la poliomyélite (IMEP), mais les gouvernements africains et leurs partenaires doivent consentir des efforts supplémentaires pour faire en sorte que les nouvelles flambées soient rapidement sous contenues et afin de maintenir des niveaux d’immunisation élevés pour toutes les populations de la Région», a déclaré le Dr Luis Sambo, Directeur régional de l’OMS pour l’Afrique.

Il est très important de comprendre la poliomyélite pour lutter contre cette maladie. La poliomyélite est une maladie très contagieuse et dévastatrice qui touche principalement les enfants de moins de cinq ans. Elle envahit le système nerveux et peut entraîner la paralysie en quelques heures.

Le virus entre dans le corps par la bouche, se multiplie dans l’intestin et se propage facilement par voie fécale-orale ou par des aliments et de l’eau contaminés. La fièvre, l’asthénie, des céphalées, des vomissements, la raideur du cou et des douleurs dans les membres sont les premiers symptômes de la poliomyélite.

Une paralysie irréversible survient dans un cas sur 200. Entre 5 % et 10 % des malades paralysés décèdent lorsque leurs muscles respiratoires cessent de fonctionner. Il n’existe actuellement aucun traitement curatif de la poliomyélite, mais cette maladie peut être prévenue par l’administration d’un vaccin antipoliomyélitique oral (VPO) abordable financièrement, efficace et facile à utiliser.

Plus de dix millions de personnes ayant souffert de poliomyélite peuvent marcher aujourd’hui, alors qu’elles auraient été paralysées si elles n’avaient pas reçu le VPO. Selon les estimations, plus de 1,5 million de décès d’enfants ont été évités grâce à la supplémentation systématique de vitamine A lors des activités de vaccination antipoliomyélitique.

Les stratégies d’éradication de la poliomyélite fonctionnent lorsqu’elles sont pleinement mises en œuvre. La création de la demande communautaire a élargi l’accès à la vaccination et aux services essentiels de santé, grâce à la combinaison des activités de sensibilisation liées à la maladie aux conséquences et à la prévention de la poliomyélite.

L’intensification du plaidoyer par des responsables internationaux, nationaux et locaux a permis de renforcer l’appropriation et la solidarité en faveur de l’éradication de la poliomyélite dans toute la Région, y compris la protection des enfants contre cette maladie, le caractère sacré des agents de santé et la neutralité des services de santé.

Lorsque la poliomyélite aura été éradiquée, le monde pourra se féliciter d’avoir engrangé un acquis majeur pour le bien-être de toutes les populations, où qu’elles vivent. Le succès signifiera que, plus jamais, un enfant ne souffrira des terribles effets de la paralysie à vie provoquée par la poliomyélite.

_____________________________________________

Pour plus d’informations, veuillez vous adresser à:

Contacts techniques

  • Dr Deo Nshimirimana;
    Tel: +472 413 9203; 
    Email: 
  • Dr Mbaye Salla
    Tel: +472 413 9235
    E-mail: 

Contacts médias

  • Cory Couillard
    Tel: + 472 413 9995
    E-mail: 
  • Collins Boakye-Agyemang
    Tel: + 472 413 9420
    E-mail: 

Source: OMS, Bureau régional de l'Afrique, communiqué de presse


Journal Ukuri n°144

Calendrier

« December 2018 »
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31            

ACP-UE, dans la perspective d'un nouvel accord Post-Cotonou