Lire nos articles en différentes langues ici

Le chef de l'ONU condamne l'essai nucléaire de la Corée du Nord

 Le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, a condamné dimanche l'essai nucléaire annoncé le même jour par la République populaire démocratique de Corée (RPDC).

« Cet acte constitue de nouveau une grave violation des obligations internationales de la RPDC et porte atteinte aux efforts internationaux de non-prolifération et de désarmement », a indiqué le porte-parole du Secrétaire général, Stéphane Dujarric, dans une déclaration de presse.

Pour le chef de l'ONU, ce dernier essai nucléaire mené par la Corée du Nord est également profondément déstabilisant pour la sécurité régionale. « La RPDC est le seul pays qui continue de transgresser la norme contre les explosions d'essais nucléaires », a précisé le porte-parole.

« Le Secrétaire général réitère son appel au leadership de la RPDC à cesser de tels actes et de respecter pleinement ses obligations internationales en vertu des résolutions pertinentes du Conseil de sécurité », a déclaré son porte-parole, relayant l'appel lancé plus tôt par le Directeur général de l'Agence internationale pour l'énergie atomique (AIEA), Yukia Amano qui a qualifié d'« acte extrêmement regrettable » l'essai nucléaire nord-coréen.

M. Dujarric a précisé dans sa déclaration que le Secrétaire général reste en contact avec toutes les parties concernées.

un